samedi 16 février 2013

Lady Doll - Dyptique gothique


Il y a maintenant très longtemps que je n'ai plus rédigé un billet pour ce  blog mais aujourd'hui, je ne peux résister à l'envie de m'y remettre en vous faisant une toute petite critique d'une bande dessinée que je viens de fermer: "LADY DOLL" histoire complète en deux tomes.


Je suis encore sous le coup de l'émotion, j'en ai pris plein les yeux et j'ai encore le cœur qui pleure tellement cette histoire est belle. Belle mais triste!
Gaja est une petite fille dont le visage est déformé. Cette infirmité fait qu'elle est rejetée par le monde qui l'entoure et ce même de son père. Seule Claire, sa maman peut la comprendre mais voilà, sa santé est très mauvaise et va vite se détériorer à cause de la drogue que va lui procurer son mari.
Gaja se réfugie en communiquant uniquement avec ses poupées. Elle se cache le visage derrière un voile afin de masquer son handicap. Le côté secret de sa personnalité attire la curiosité des gens de la haute société qui deviennent bien vite des soupirants mais une fois son visage dévoilé, la fuient immédiatement ...
Seul, un artiste peintre, Sébastien Noiré,  va en tomber fou amoureux et, ... 
Je ne vous en dirai pas plus, à vous de découvrir la suite de ce diptyque gothique, scénarisé par Daniele Vessella et dessiné par Béatrice Penco Sechi. Edité par Soleil Productions, collection Blackberry.

1 commentaire:

  1. J'aime bien ton blog. Il me donne envie de refaire un blog du même acabit. Continue à écrire ;-)

    RépondreSupprimer