lundi 11 février 2008

Mon dernier rêve que je me souviens...

...c'était cette nuit. Complètement guedin!

J'm'en vais vous le conter :

Mes parents apprennent que le chien de ma sœur "BILL" vient de se faire tuer.
Ils me font part de la nouvelle et je commence à pleurer, je suis au bord de la crise de nerf!
Je décide de partir venger la mort de ce petit animal avec mon meilleur ami d'enfance, Serge, que je n'ai pas vu depuis plus de vingt ans.
Nous enquêtons, tous les deux vêtus de cuir et de jean's... Lui, un couteau à la main, moi, une carabine 22 long rifle sur l'épaule qui en fait n'est qu'une simple carabine à plombs.
Nous découvrons que le meurtrier est un chat! Nous retrouvons le chat, il est blanc à poils longs (genre angora) et encore tout barbouillé du sang de BILL.
Je me mets à courir derrière lui pour le tuer et accomplir ma vengeance, mais dès que je l'ai en point de mire me voilà pris de remords et j'abandonne la poursuite...
Serge et moi, décidons de rentrer à la maison en tram (toute l'histoire se passe à Bruxelles).
Deux gars pénètrent dans le tram et se dirigent vers l'arrière. Moi, je me trouve au milieu et Serge, lui, est au fond. Lorsque le second gars arrive à ma hauteur il sort un révolver et tout en me prenant en otage, se met à gueuler : "sortez tout de vos poches!" à l'ensemble des passagers.
Pris d'un courage surhumain, j'empoigne ma carabine et assène un coup de crosse sur le poignet de mon agresseur. Il me relâche...
Mon pote et moi, nous retrouvons libres dans les rues de Bruxelles et décidons de prendre un autre tram. Celui-ci est équipé de télévisions !? Les écrans diffusent un message signalant que Serge et moi sommes recherchés pour agression à main armées. Les images nous montrent Serge avec son couteau, moi avec ma carabine.
Le conducteur croyant m'avoir reconnu fait un appel au micro et demande si c'est bien moi qu'il vient de voir aux infos. Je lui explique notre histoire, il est sympa, il nous laisse filer.
Nous voilà de nouveau à pied mais nous cherchons un moyen de planquer nos armes. Pas de problème pour Serge avec son couteau mais pour moi, c'est moins fastoche. Tout à coup, une idée me vient de planquer ma carabine dans la manche de ma veste, crosse vers le bas dans ma main, le canon dépassant de mon col (discret n'est-il pas?).
En arrivant à hauteur du domicile de mes parents (là où j'ai grandi à Molenbeek St Jean), le quartier est complètement bouclé par les forces de l'ordre, des gyrophares clignotent de partout... Nous sommes attendus! J'imagine maman en pleurs et papa en colère prêt à me passer un savon.
Il n'y a plus que les flics, Serge et moi dans la rue, je me prépare à me laisser embarquer sans opposer de résistance...
Et tout à coup :

Je m'éveille, je dois pisser, je file au w.c. et une fois soulagé, je me précipite dans mon plumard pour reprendre le cours de mon rêve, je veux connaître la fin! Rien à faire, il n'y en aura pas.
Et merde!

C'est la première fois que je me souviens aussi précisément d'un rêve. Est-ce normal docteur?
Si quelqu'un avait envie de l'interpréter, cela ne me déplairaît pas.

6 commentaires:

  1. -«...le chien de ma sœur "BILL" vient de se faire tuer...» ==> événements en relation avec ta sœur qui continuent à te "travailler".

    - «...Je décide de partir venger la mort de ce petit animal... » ==> colère par rapport à ta situation.

    -«...tous les deux vêtus de cuir et de jean's...» ==> rébellion par rapport à la société.

    - «...avec mon meilleur ami d'enfance, Serge, que je n'ai pas vu depuis plus de vingt ans...» ==> besoin de renouer le contact.

    - «...(toute l'histoire se passe à Bruxelles)...» ==> nostalgie d'une époque sans doute moins problématique.

    -«..."sortez tout de vos poches!" à l'ensemble des passagers...» ==> sentiment d'injustice.

    -«...il est sympa, il nous laisse filer...» ==> lueurs d'espoir dans l'Humanité.

    -«...le quartier est complètement bouclé...» ==> difficulté à renouer le contact.

    Voilà. Ça vaut ce que ça vaut et, à mon avis, ça vaut pas grand chose. Mais l'exercice me paraissait intéressant voire amusant.

    RépondreSupprimer
  2. J'y connait rien, mais c'est bien sympa à lire en tous cas ! ça prouve que tu as dormis au moins !!!

    RépondreSupprimer
  3. Houlala je vois que ça cogite dans ta tête... Tu dois avoir pas mal de choses qui te tracassent... Je ne suis pas douée pour l'interprétation des rêves... Par contre, si un jour tu rêves d'araignées il s'agira de ta mère lol c'est ce qu'un psy m'a dit... alors t'imagines ce que ton rêve peut bien vouloir dire si déjà une araignée ça représente la mère (!?!) lol

    RépondreSupprimer
  4. Une chose est sûre : si j'ai un 'blème , j'appelle Mr Tweedy ;-)
    ...spécialiste "es" rêve ...

    RépondreSupprimer
  5. Reprendre un rêve là ou l'on s'est réveillé, en général ça ne marche pas!Dommage pour certains rêves...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis heureuse que tu n'aies pas tué le chat ;o)
    L'interprétation de mr Tweedy est pas mal.
    Si je me souviens bien aussi, le chien représente la fidélité et le chat la trahison mais je n'ai plus de dictionnaire des rêves...

    RépondreSupprimer