lundi 11 octobre 2010

Mélanges de style (application 13)

Le thème était plus difficile que d'habitude pour l'application 13 de Mélanges de style... Nous devions écrire un texte érotique ayant pour thème les échecs. Si vous n'aimez pas ce genre, évitez de lire le texte ci-dessous.
J'espère que je ne choquerai personne avec cet écrit.
Les échecs, texte érotique
Je suis un Roi quand tu te trouves à mes côtés. Ta présence me rassure, me réconforte, m'apaise... Quand tes doigts sur moi se posent, je me sens léger. Je sais que bientôt, je vais m'élever vers les cieux et me déplacer vers le sublime, le beau, le bon, le doux et l'agréable! Lorsque tes lèvres laissent leur humidité sur les miennes, c'est tout mon être que se met en émoi, le sang quitte l'extrémité de mes doigts, de mes orteils et se dirige vers les organes qui me servent à t'aimer: mon cœur et mon sexe... Telle une tour je m'érige dur et ferme vers ton corps qui me rend fou, mes bras t'enlacent et te serrent contre ma peau puis tout en douceur, je te retourne, te fais prendre une position de soumission puis après quelques temps passés à t'admirer, je me décide à introduire en toi mon membre tout gonflé de désir pour que de nous je fasse une unité. Je me sens tout à coup immensément grand comme un cavalier sur sa monture puis me lance à corps perdu entre tes divines fesses. J'adopte un rythme lent puis de plus en plus rapide pour essayer de t'emmener vers le bonheur, la béatitude et l'amour. Je termine enfin cette chevauchée par une explosion presque tellurique, je déverse en toi les pions que la vie m'a donné et qui n'ont jamais servi à te féconder, quel échec! Dans ton volcan je m'oublie, je fais encore quelques mouvements profitant de la raideur non éternelle de mon membre puis me couche sur toi et me laisse bercer par ta respiration. Nous reprenons ensuite chacun notre place dans le lit, toi à gauche, moi à droite. Notre unité cesse, tu redeviens toi et je redeviens moi, nous nous positionnons sur les cases mâles et femelles, blanches et noires sur le damier de la vie! Mais avant de nous laisser sombrer vers la nuit et ses rêves, je ne peux résister à te dire: "Je t'aime ma Reine!"

2 commentaires:

  1. Joliment tourné... allez, je le dis : ça m'a presque excité ! ;-)

    RépondreSupprimer